Vergers sans prise de tête

Par la conduite sans prise de tête de verger nous entendons : le moins d’interventions humaines possibles, l’absence de traitement chimique et d’amendement . La non-conduite entraîne donc une gestion différentes qui conduit notamment à des choix et des pratiques qui se concentrent sur les trois première années de mise en place et sur l’observation de l’évolution des ravageurs et des maladies dans le verger.

Paradoxalement, la non conduite des vergers implique de nombreuses connaissances. Elle consiste à minimiser l'intervention humaine grâce au sens de l'observation et des connaissances du milieu. Elle est un laisser faire conscient et maîtrisé.

Cette vision particulière de la non-conduite d’un verger adaptée aux systèmes en polyculture et poly-élevages est une recherche du seuil de rentabilité le plus favorable entre production et non-intervention. Ce groupe d’échanges se réunit pour continuer à travailler ensemble sur leurs pratiques.

Pour plus d'information n'hésitez pas à nous contacter

Retour haut de page