Le réseau CIVAM

Le CIVAM du Finistère aussi bien à travers ses administrateurs que ses animateurs a la volonté de travailler avec différents réseaux. Il est membre du réseau national des CIVAM ainsi que de la Fédération Régionale.

Le CIVAM du Finistère est représenté au niveau régional via deux administratrices : Gaelle Kerleguer et Magali Poupon. Nous participons suivant nos thématiques de travail et l'intérêt à des groupes nationaux.

Aujourd'hui, Réseau CIVAM compte plus d'une centaine d'adhérents.

La FR CIVAM de Bretagne est composée de la Marmite (56), le CIVAM Installation Transmission 35, Accueil Paysan 35, l'ADAGE (35), le CEDAPA (22) le CIVAM Agriculture durable du Morbihan (56), le GIE Brin d'herbe, Cohérence, Vonsins de paniers, Clic des champs, Clic Ta Berouete, AMAR et Terre de Liens Bzh.

Un peu d'histoire nationale du réseau CIVAM

Le mouvement CIVAM est né à partir des années 50, d’abord dans le sud ouest de la France. L’Association nationale des maîtres et maîtresses agricoles et la Ligue de l’enseignement en sont les principaux initiateurs : « Le mouvement doit permettre de vulgariser l’agriculture, de diffuser le progrès dans les campagnes, de prôner la diffusion du savoir, la laïcité et l’égalité des chances ».Peu après leur création, les CIVAM se regroupent en fédération nationale (2 mars 1961, création de la FNCIVAM). L’implantation des associations au niveau local est souvent liée à l’orientation politique des régions. La création des CIVAM engendre quelques difficultés de concurrence avec des structures plus institutionnelles. Marqué par l’esprit associatif et résultant d’une démarche spontanée,  les CIVAM s’offrent également une plus grande liberté d’action. En 1988, la FNCIVAM devient la Fédération Nationale des Centres d’Information et de Vulgarisation pour l’Agriculture et le Milieu rural : le public de la FNCIVAM a évolué, les agriculteurs sont moins majoritaires tandis que d’autres activités se développent dans le milieu rural, notamment dans les services.

Cette montée de la dimension rurale est à nouveau prise en compte en 1994 : la signification du titre FNCIVAM change et devient Fédération Nationale des Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural. Les CIVAM ont la vocation d’accompagner les projets de développement en milieu rural. Ils tendent à valoriser au mieux le potentiel humain et productif rural, notamment par la diversification des activités, la valorisation des produits fermiers et la défense de la qualité des produits, l’accueil en milieu rural, les énergies renouvelables, le développement des liens entre habitants et usagers d’un même territoire, d’une même ressource… Aujourd’hui, citoyenneté, développement, ont pris le relais dans le vocabulaire mais les objectifs demeurent : recherche d’autonomie des acteurs dans le choix, les décisions, la gestion. Le réseau CIVAM est un organisme de formation, de promotion et de développement agricole agréé par le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales.

Quelques vidéos pour en savoir plus :

Un peu d'histoire régionale du réseau CIVAM

Pendant longtemps, les CIVAM se sont développés au niveau local, sous forme de petits groupes autonomes et indépendants. Les Fédérations Régionales des CIVAM se mettent alors en place dans le but de rapprocher ces acteurs et d’augmenter la prise de parole politique. La FRCIVAM de Bretagne a été fondée en 1995, sous l’impulsion d’un agent du Ministère de l’Agriculture mis à la disposition du mouvement, autour de trois groupes départementaux d’agriculteurs impliqués dans une démarche de recherche d’autonomie de leurs systèmes d’exploitations : le CEDAPA (22), le CIVAM de Cornouaille (29) et l’ADAGE (35). Ces premiers groupes ont marqué la naissance de la FRCIVAM Bretagne à partir de leur volonté de promouvoir un mode de développement local, autonome et économe. Depuis de nombreux groupes se sont greffés à la structure, élargissant de ce fait la démarche à la valorisation de fonctions non productives de l’agriculture (accueil à la ferme, fermes écoles etc.).

Aujourd'hui, la FR CIVAM de Bretagne est composée de la Marmite (56), le CIVAM Installation Transmission 35, Accueil Paysan 35, l'ADAGE (35), le CEDAPA (22) le CIVAM Agriculture durable du Morbihan (56), le GIE Brin d'herbe, Cohérence, Vonsins de paniers, Clic des champs, Clic Ta Berouete, AMAR et Terre de Liens Bzh.

Le CIVAM 29 participe à la FR CIVAM via le Conseil d'administration avec la présence de Gaelle Kerleguer et de Magali Poupon et via les salariés à travers différents groupes de travail.

Nous nous appuyons sur cette structure pour faire porter au niveau régionale les CIVAM de Bretagne.

Retour haut de page