Le Conseil d’Administration

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration du CIVAM du Finistère, élu lors de l’assemblée générale, est composé de :

  • Jean-Claude Ebrel (co-trésorier), éleveur de Bretonnes pies noires à Peumérit avec transformation fromagère et vente directe
  • Gaëlle Kerleger (co-présidente), éleveuse de chèvres à Crozon avec transformation fromagère et vente directe
  • Alain Quéré (co-trésorier), salarié
  • Alain Jacob, (co-président) éleveur bovin à Sizun avec transformation fromagère et vente directe
  • Ronan Goasglas, (co-président) maraichage diversifié à Kerlouan
  • André Berthou, (co-président) paysan de la mer à Fouesnant
  • Gérard Lemoigne, artisan à Pleuven
  • Charly Ilpide, éleveur de Bretonnes pies noires à Peumérit avec transformation fromagère et vente direct
  • Martin Jaouen, myciculteur à Hanvec
  • Magali Poupon, accueil paysan, accueil social à Plomeur.
  • Pierrick Kerangueven, éleveur de Froment du léon et Porc Blanc de l’ouest avec transformation et vente direct à Pont-de-Buis.

 

Qu’est-ce qu’être administrateur au CIVAM 29?

Témoignage d’Alain Quéré pour mieux comprendre…

« Etre administrateur au Civam 29…

Cela fait 6 ans que j’ai intégré le conseil d’administration (CA) du Civam 29. J’avais connu, deux ans auparavant, le Civam par la formation de l’idée au projet, puis lors de petites formations thématiques et aux assemblées générales. Et lors de l’AG de 2009, après avoir été sollicité, je me suis lancé.

Non paysan, je l’ai fait non sans appréhension : « qui sont-ils, que font-ils,… ? » Autant d’interrogations qui se dissipent rapidement au fil des CA, réunions diverses, rassemblements, marchés, …

C’est comme tout, c’est par la pratique que l’on progresse, que l’on apprend… les sigles, le langage associatif, paysan …

Notre implication au sein du CA, se fait en fonction de notre disponibilité et de nos envies. Et puis au fil du temps, on se sent plus à l’aise. Il faut compter un CA tous les 2 mois et quelques autres réunions en fonction des sujets sur lesquels on veut s’investir.

Il faut savoir que même si les CA sont des temps de travail et concentration, ils se terminent tous par un repas « tiré du sac »…quelle chance d’avoir des producteurs/transformateurs au sein du CA. On se régale !

Et puis, au-delà du Civam 29, il y a un réseau national. Tous les 2 ans, des rencontres nationales sont organisées dans différentes régions de France. Ces journées sont des moments forts d’échanges et de rencontres.

Pour moi, être du CA du Civam sans être paysan, c’est militer à ma façon au maintien d’activités agricoles et rurales et de contribuer à la préservation de notre cadre de vie.

C’est une ouverture sur un autre environnement que celui de mon travail, de mes loisirs. C’est aussi d’autres relations humaines.

Je vous invite donc, toutes et tous à nous rejoindre nombreux au sein du CA du Civam 29, pour apporter votre pierre à l’édifice pour un développement durable et solidaire de nos campagnes.

Que vous soyez paysan-nes, consommateurs-trices, acteurs-trices rurals, on vous attend ! »

Alain Quéré.

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <strike> <strong>

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page