3e assises de la vente directe en vidéo

Les vidéos des 3èmes assises sont en ligne !

 (Cette page est issue du site de la FRCIVAM : cliquez ici pour y accéder)

 

Jeudi 29 novembre 2012 à Pontivy

 

La 3ème édition des Assises Bretonnes de la Vente Directe organisée le jeudi 29 novembre 2012 au Lycée du Gros Chêne à Pontivy, a réuni plus de 180 participants : producteurs, élus, agents de développement, consommateurs, chargés de mission dans les collectivités et chercheurs. Le thème de ces Assises, « Équité et Proximité des Circuits Courts« , a donné lieu à deux sessions plénières et six ateliers d’échange thématiques aux intervenants et témoins variés.

 

Retrouvez ci-dessous tous les temps forts de cette journée (diaporama et vidéo)

Acteurs et chercheurs proposent leurs regards, ressources et expériences en lien avec les circuits courts alimentaires proches et équitables. Les vidéos des plénières et des ateliers sont en ligne.

 

Accueil et Introduction de la Journée

 

Franck CAPDEVILLE, directeur de l’établissement du Gros Chêne à Pontivy
Gilles MARECHAL, administrateur de la FRCIVAM Bretagne
Michel MORIN, Vice-Président en charge de l’agriculture du Conseil Régional de Bretagne

Cliquez ici pour accéder à la vidéo

 

Équité et Proximité dans l‘Accessibilité à l’Alimentation : Éléments de Cadrage et État des Lieux

 

Catherine DARROT, sociologue et économiste à Agrocampus Ouest Laboratoire développement rural, UMR ESO
Isabelle GUIBERT, resp. formation à la Maison de l’Agriculture Biologique du Finistère (MAB 29)
Blaise BERGER, chargé de mission « Systèmes alimentaires locaux » à la FRCIVAM Bretagne
Rosemary GOMES, directrice de l’ESS et du commerce équitable de la ville de Rio de Janeiro 

1ère Partie : Dimension sociale et économique des circuits courts (28’24).Cliquez ici

Contexte global et questions que pose le problème de l’accessibilité à l’alimentation du plus grand nombre, notamment les personnes défavorisées. « Les publics bénéficiaires de l’aide alimentaire demandent à ce que cette solidarité alimentaire s’accompagne d’un soutien social »

2ème Partie : Dimension organisationnelle des circuits courts (20’14). Cliquez ici

Accompagner les collectivités et les chefs de cuisine pour l’approvisionnement et la valorisation des produits locaux en restauration collective. « Vers un autre rapport à l’alimentation, au repas, au lien agriculture-environnement-territoire-santé »

3ème Partie : Dimension environnementale des circuits courts (9’16).Cliquez ici

Évolution progressive des pratiques agricoles dans la mise en place des circuits courts, et outils de dialogue entre producteurs et consommateurs. « La dimension environnement est un moyen de mise en place d’un dialogue entre les acteurs alimentaires, pour la transparence et la proximité »

4ème Partie : Regard croisé avec le Brésil (13’28).Cliquez ici

Programmes et actions développés au Brésil, garants du lien entre équité dans l’accès à l’alimentation et production locale.

 

Ateliers Thématiques d’Échanges

Le principe de ces ateliers est d’approfondir le thème « Équité et Proximité des Circuits Courts» notamment en identifiant les freins et les leviers en lien avec 6 thématiques proposées.

 

La présence de témoins vient enrichir les échanges d’expériences et de cas concrets, en support à la thématique. Des animateurs et rapporteurs facilitent et synthétisent les discussions. Chaque atelier se divise en 4 séquences : présentation, lancement des échanges et premier témoignage / questions-débat / second témoignage / débat et synthèse finale.

 

Atelier 1 : Quelles méthodes, quels outils pour favoriser l’accès des produits locaux au plus grand nombre ? 

 

Les circuits courts sont souvent synonymes d’exclusion économique. Des expériences existent pourtant pour rendre les produits locaux et de qualité accessibles à tous.
Animateur : Aurore SAUVAGET (Accueil Paysan 35) / Rapporteur : Catherine DARROT (Agrocampus Ouest)
Témoignages :

  • Cas du Pays de Fougères avec Marie-Cécile PAPAIL, présidente du Centre Social de Louvigné du Désert :
    Partie 1 (25’42)Partie 2(18’32)
  • Cas de l’Association ADDA (AujourD’hui restaurons DemAin ) à Nantes, avec Xavier PETILLON, président, et Claire TURLOT, animatrice :Partie 3 (31’56) -Partie 4 (18’26)

 

Atelier 2 : Comment les circuits courts peuvent-ils recomposer les relations entre les acteurs locaux - producteurs, consommateurs, intermédiaires, élus ?

La motivation première des producteurs en vente directe est la maîtrise du prix. Les acteurs de l’alimentation se connaissent peu ou pas et se considèrent souvent comme concurrents. Comment se construit le prix entre les acteurs ? Quels leviers pour une meilleure répartition de la valeur ajoutée entre les acteurs  ?

Animateur : Guillaume CABON (CIVAM 29) / Rapporteur : Odile CASTEL (Université Rennes 1)
Témoignages :

  • Expérience de la SCIC « Le Chant Commun », épicerie, bar, chantier et micro-brasserie à Augan (56), avec Mathieu BOSTYN, gérant de la SCIC :Partie 1(30’17)Partie 2 (27’37)
  • Expérience de l’UNACOOP (Union des Associations et COOPératives de producteurs), au Brésil, avec Ribanar NAVA ALVES, producteur et Rosemary GOMES, directrice de l’économie solidaire et du commerce équitable de la Ville de Rio de Janeiro :  Partie 3(23’42)Partie 4(31’57)

 

Atelier 3 : Comment des politiques publiques locales peuvent-elles favoriser l’accès aux circuits courts pour le plus grand nombre ?

Les politiques publiques locales peuvent être un outil pour développer les circuits courts. Des collectivités territoriales mettent en place des dispositifs pour rendre accessible des systèmes de panier aux bénéficiaires des minima sociaux.
Animateur : Goulven MARECHAL (FRAB Bretagne) / Rapporteur : Gilles MARECHAL (FRCIVAM Bretagne / AMAR)
Témoignages :

  • Démarche de la Ville de Lorient et du réseau Grand Ouest autour de la restauration collective, avec Allain LE BOUDOUIL, conseiller municipal de la Ville de Lorient : Partie 1(29’22)Partie 2 (22’24)

 

Atelier 4 : Comment favoriser le maintien, voire développer les intermédiaires de proximité ?

La logistique est très gourmande en temps pour les producteurs. Son optimisation est une condition d’accès aux circuits courts que ce soit pour les producteurs ou les consommateurs. Comment optimiser la logistique pour rendre plus accessibles les circuits courts aux producteurs et aux consomamteurs ? Les équipements de proximité sont souvent menacés de disparition (abattoirs, commerces).
Animateur : Fabien VALORGE (FNCUMA) / Rapporteur : Pascal VERDIER (Rennes Métropole)
Témoignages :

  • Exemple des deux ateliers de transformation de l’Entreprise de Travail Adapté (ETA) « Le Bois Jumel » à Carantoir (56) avec Jacky ASTRUC, responsable commerce et développement de la partie agro-alimentaire de l’ETA :Partie 1(29’19)Partie 2 (17’45)
  • Expérience de logistique et d’organisation collective au sein de « Terroir 44″ en lien avec la CUMA « De la Terre à l’Assiette », par Anne-Sophie BOUVERET, animatrice-coordinatrice de « Terroir 44″ : Partie 3(36’12)Partie 4 (19’28)

 

Atelier 5 : Quel est l’impact environnemntal des circuits courts ?

Les circuits courts n’entraînent pas forcement des pratiques qui préservent l’environnement (la qualité de l’eau, le paysage, la biodiversité….). Quelles expériences existent en termes de politiques publiques ? Cet atelier est organisé dans le cadre du programme d’échange transmanche Substainable Food Communities (SFC) soutenu par Interreg IV a.
Animateur : Blaise BERGER (FRCIVAM Bretagne) / Rapporteur : Guy DURAND (Agrocampus Ouest)
Témoignages :

  • Expérience anglaise de développement de stratégie alimentaire urbaine au sein de la Ville de Plymouth (Royaume-Uni), avec Traci LEWIS, chargée de mission de la « Soil Association » : Partie 1(30’42)Partie 2 (17’29)
  • Expérimentation « Eau en Saveur » dans le bassin rennais, avec Marc HERVE, président et Daniel HELLE, animateur, du Syndicat Mixte de Production d’eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) : Partie 3 (24’29)Partie 4 (26’46)

Atelier 6 : Comment articuler gestion du foncier et création de débouchés sur un territoire ?

La dynamique d’offre en circuits courts est générée de façon importante par les installations et dans une moindre mesure par la diversification. Le foncier est un levier important sur le développement des moyens de production en circuits courts. Dans les prochaines années, de nombreuses fermes seront à transmettre et généreront un potentiel foncier. Dans certains territoires, des collectivités s’investissent sur la question du foncier et travaillent sur de nouveaux débouchés en lien avec des producteurs. Comment organiser une répartition équitable de l’offre sur un territoire ?Animateur : Frédéric DENECHERE (FDCIVAM 35) / Rapporteur : Danièle BENEZECH (Université Rennes 1)

Témoignages :

  • Lysiane JARNO, animatrice de Terre de Liens Bretagne : Partie 1(30’29)Partie 2 (28’27)
  • Le dispositif de portage foncier développé en Ille-et-Vilaine, Sandrine AUBIN PINCHON, responsable du service agriculture au Conseil Général 35 : Partie 3(30’26)Partie 4 (39’19)

Intervention « Grand Témoin »

Madame Branka TOME, responsable des politiques de qualité à la DG Agriculture, Commission Européenne.

Perspectives de la politique européenne sur les circuits courts alimentaires

  • Regard sur la dynamique bretonne des circuits courts alimentaires et sur la thématique abordée lors de ces Assises, analyse des perspectives en termes de politiques européennes sur les circuits courts alimentaires (32’17). Cliquez ici
  • Débat - échanges avec l’assemblée (18’46). Cliquez ici

 

Espace Ressources et Communication

Le programme détailléde la journée : Programme des 3èmes Assises de la Vente Directe

La liste des participants : Participants aux 3èmes Assises de la Vente Directe

Lesdiaporama des interventions

Quelques échos dansla presse!Ouest-France, Terra, Télégramme, Paysan Breton, Ouest France local

Ces Assises, organisées par la FRCIVAM Bretagne, sont soutenues par la Région Bretagne, le Ministère de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et, pour la partie diffusion, par le FEADER.

 

L’équipe d’organisation de ces Assises remercie tous les participants et intervenants qui ont contribué à la réussite de cette journée et à l’émergence de nouvelles questions et nouveaux partenariats.

  • Vous pouvez utiliser ces mots-clés HTML : <a> <abbr> <acronym> <b> <blockquote> <cite> <code> <del> <em> <i> <q> <strike> <strong>

  • Flux de commentaires pour cet article
Haut de page